Dernière mise à jour 21 janvier 2017

"Il faut voir la peinture abstraite comme on écoute la musique, sentir l'intériorité émotionnelle de l'œuvre, sans lui chercher une identification avec une représentation figurative quelconque. Ce qui est important, ce n'est donc pas de voir l'abstrait, c'est de le sentir."

Gérard Schneider (1896-1986)

maison des artistes n°J041217

Autoportrait

60 x 80 cm

Huile, Acrylique

Retrouvez mes expos actuelles, futures et passées en cliquant sur le logo "more"

prochaineEXPO.

EXPOSàVENIR.

Découvrez, ma boutique en ligne

paiement sécurisé

- du 11 au 17 février 2017,

participation à "une semaine Française à Kashan" - Iran

avec plusieurs installations

 

- du 12 au 22 mai 2017,

Exposition individuelle

à Choisy-le-Roi

 

- du 19 mai au 24 septembre 2017,

participation au 20 ans de Sculptures en l'île - Andrésy

avec une installation

 

- Juin 2017,

participation au passage de l'Art - Marseille

 

- de juin à septembre 2017,

Exposition individuelle

au Château de Monte-Cristo - Le Port-Marly

- du 18 au 31 janvier 2017,

Espace des Arts

Villennes sur Seine (78)

Vernissage le Samedi 21 janvier à 11H. Entrée libre

Avec une performance de

"la Vilaine Compagnie"

ACHETER

ACHETER

ACHETER

Cartes de Vœux

unique et créative.

Agenda 2017

CubicJump est à l'honneur.

Bloc notes

Couverture avec une sérigraphie de l'artiste.

Découvrez

Présentation

Pendant mon exposition personnel à Villennes-sur-Seine, je propose tous les jours ma vision de la ville.

VdayV#3

« Né à Annecy, je viens d’une terre où les montagnes plongent dans le Lac. Terre de contrastes, terre lunatique, j’y ai appris, au cours de mes premières années, à accepter ses vides et ses reliefs, à assimiler les volumes, à considérer les dimensions d’abord dans leur gigantisme. Comme une réplique, une dynamique s’est alors amorcée…

 

« On ne trouve pas l’espace, il faut toujours le construire » écrivait Bachelard. J’ai fait mienne cette citation. Je fais face au vide, tous les jours, dans mon atelier, à Herblay (95) qui m’est désormais vital. Là, je « construis » peintures, sculptures et installations. Et parce que la montagne est comme la mer - elle se mérite - j’y associe ce fameux instant où tout peut basculer. Les éléments et les hommes m’ont appris qu’un instant n’est pas l’autre…

 

Je veux figer cet instant dans son mouvement, ce point d’équilibre avant qu’il ne bascule, respecter et traduire au plus juste l’inspiration première. »

une réalisation

Copyright : deC© - 2017 - Tous droits réservés - Mentions légales